Le choix d’une assurance prêt immobilier

Quand il s’agit d’un crédit immobilier, l’organisme de prêt permet à l’emprunteur de choisir entre l’assurance qu’elle propose et une assurance externe. Dans le cas où vous optez pour la délégation d’assurance, les conditions d’emprunt ne pourront plus être modifiées. Les lignes initiales du contrat devront être assurées jusqu’à la levée d’option. Toutefois, il faut savoir évaluer les coûts et la capacité de couverture de l’assureur. En cas de non-possibilité de remboursement, l’assurance doit garantir le paiement des redevabilités qu’elle soit un courtier, une compagnie d’assurance ou une banque. Pour choisir une assurance prêt immobilier, effectuez une simulation de crédit.

Simulez les offres

Les garanties obligatoires

Tout contrat d’assurance est sanctionné par une garantie décès. Cette dernière consiste à couvrir le reste à payer de l’assuré en cas de décès. De ce fait, la famille de l’assuré ne sera pas entrainée dans le remboursement du prêt. C’est pourquoi le débiteur doit s’acquitter de ces mensualités. Avec cette garantie, c’est l’assurance qui va rembourser la totalité du capital restant.
Par ailleurs, la banque réclame également la garantie PTIA ou perte totale et irréversible d’autonomie. Celle-ci fait référence à toute forme d’invalidité d’une personne au moment du contrat d’emprunt. Celui-ci possède les mêmes conditions qu’avec la garantie décès : 100 % de la valeur restante sera assurée par l’agence.

Les autres types d’invalidité comme l’invalidité permanente totale, l’invalidité permanente partielle, l’incapacité temporaire de travail sont compris dans les garanties obligatoires, mais conditionnées de pourcentage. C’est-à-dire que l’assureur ne prend en charge qu’une partie du remboursement.

Les garanties optionnelles

Les garanties optionnelles sont modalités auxquelles l’emprunteur n’est pas obligé de souscrire. L’assurance perte d’emploi fait partie de cette catégorie. Celle-ci n’est valide qu’avec des salariés qui ont été victimes d’un licenciement catégorique. Les commerçants, les entrepreneurs indépendants ne sont pas compatibles avec cette garantie.

La couverture complémentaire figure aussi en tant que garantie facultative dans l’assurance d’un crédit immobilier. Dans la mesure où l’emprunt a été lancé par un couple ou un groupement de personnes, celle-ci peut s’avérer utile en cas de désagrément au moment du contrat. Chaque partie doit assurer des mensualités afin de permettre à l’assurance de rembourser les valeurs restantes en cas de rupture de contrat.

Les critères à comparer pour une assurance prêt immobilier

Les premiers critères à savoir avant de souscrire une assurance de prêt immobilier sont les garanties. Vous devez vous assurer si les offres de garanties proposées sont conformes à votre situation ou non. Ensuite, pensez à vérifier la crédibilité de ses derniers pour voir ce qu’elle peut couvrir. Les frais sont également très importants. L’emprunteur doit savoir viser un service plus rentable pour optimiser le budget du financement et du remboursement. En outre, la durée de la franchise et la quotité sont aussi à examiner pour avoir l’avantage d’une couverture complète en cas de sinistres. Pensez à vérifier tous ces éléments dans la comparaison de votre assurance prêt immobilier.

N’hésitez pas à utiliser gratuitement et sans engagement Notre comparateur

Simulez les offres

Changer son assurance de prêt immobilier : les alternatives possibles

Dans le cas où le montant de votre assurance de prêt immobilier s’avère trop cher, vous pouvez procéder à une délégation d’assurance pour transférer les couvertures vers une autre agence. D’après la loi, toute personne voulant souscrire un crédit, notamment un crédit immobilier peut choisir son organisme d’assurance. Par ailleurs, si les conditions sont plus favorables dans la concurrence, changer d’assurance pourrait être la meilleure solution.

Pourquoi changer d’assurance de prêt immobilier ?

Avec des taux d’intérêt plus élevés, il est intéressant de déléguer l’assurance vers une autre agence. De cette manière, l’emprunteur aura la possibilité de faire des économies. En plus, le tarif proposé pour les mensualités est également à considérer. Avec des frais raisonnables et des garanties plus convenables, il reste l’alternative optimale.

Comment faire pour changer d’assurance ?

D’après la loi Hamon, changer d’assurance de prêt immobilier est possible. Cependant, cela se fait dans la première année de la souscription. Grâce à ce décret, l’emprunteur peut résilier à tout moment son contrat d’assurance et le renouveler auprès d’une autre agence. La durée pour laquelle cette option est crédible est de douze mois.

Pour ce faire, il faut effectuer un rappel de changement d’assurance auprès de l’agence assureur au moins 15 jours à l’avance. Une demande est exigée dans ce cas en procédant comme pour la souscription. Vous devez également réaliser la passation entre les deux assurances pour que les détails financiers soient à point.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager